BESOIN D’UN CONSEIL ?

Notre Service «Inscriptions» est à
votre disposition du
lundi au vendredi
de 7h45 à 18h30


Notre histoire - Sévigné Compiègne

Notre histoire

Sévigné, 150 ans de présence

Les Sœurs de la Compassion, Congrégation internationale dont la Supérieure Générale est Sœur Bernadette BERNY, ont jadis fondé un ouvroir, œuvre d’éducation populaire, destiné à accueillir des jeunes filles.

– En 1864, l’école maternelle et primaire est ouverte.

– En 1905, la séparation de l’Eglise et de l’Etat a obligé la Congrégation à abandonner l’enseignement. Deux anciennes élèves laïques ont alors été chargées de prendre le relais en créant le Cours Sévigné qu’elles ont installé dans un immeuble de la rue des Domeliers.

– Après la seconde guerre mondiale, le pouvoir politique a autorisé de nouveau les religieuses à enseigner. En 1949, l’école est revenue dans le giron de la Congrégation qui a repris la direction. Elle a été réinstallée dans les locaux de la Maison de la Compassion située rue de la sous-préfecture.

– En 1964 a été ajouté le collège puis en 1971, Soeur Thérèse de Jésus, Chef d’établissement, dans un souci d’accueil et d’attention aux plus démunis, a créé le lycée doté de sections professionnelles et technologiques, conformes au charisme de la Congrégation, qui n’ont cessé de se développer depuis. C’est ainsi que Sévigné a poursuivi cette politique en ouvrant une section de techniciens supérieurs en 1988 et un bac professionnel en 2008.

ANCIENNES PHOTOS SEVIGNE (9)

ANCIENNES PHOTOS SEVIGNE (11)
ANCIENNES PHOTOS SEVIGNE (2)

ANCIENNES PHOTOS SEVIGNE (3)
ANCIENNES PHOTOS SEVIGNE (5)

– Aujourd’hui, les 750 élèves et étudiants se répartissent dans 9 classes de l’école, 12 classes du collège, 3 classes du lycée professionnel et les 7 classes du lycée général et technologique. La dissolution de la communauté de religieuses présente dans les murs en 1996, n’a pas entraîné de relâchement des liens entre Sévigné et la Congrégation des Sœurs de Notre Dame de la Compassion à laquelle elle appartient. Deux rencontres récentes, les ont confirmés et souvent révélés.

Il s’agit de la première visite de tutelle de Sœur Bernadette BERNY, Supérieure Générale de la Congrégation en 2008, et de la réception, un an plus tard, de 250 élèves et accompagnateurs au siège de la Congrégation à Toulouse.

La congrégation a décidé en 2012 de regrouper l’ensemble de ses établissements scolaire et d’éducation répartis à travers le monde sous une même tutelle (l’0lTEC) et en confiait la charge à Erick DUCROCQ, actuel directeur de Sévigné-Compiègne.

La série STG, transformée en STMG, un bac professionnel en trois ans intitulé « Administration—Gestion » y était installée tandis que s’est ouvert à Sévigné, pour la première fois de son histoire, une série générale (Economie Sociale) dont la première promotion a passé le bac en juin 2014.

– L’établissement compassioniste du centre ville de Compiègne peut aujourd’hui voir l’avenir avec confiance et offrir trois orientations possibles après le collège.